×

TROISIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE AU LUXEMBOURG

Troisième Révolution Industrielle : de la théorie à la pratique

IMS Luxembourg accompagne à présent ses membres dans l'implémentation de mesures concrètes en lien avec ce cadre stratégique et promeut les « next practices » auprès de son réseau. Pour ce faire, IMS organise six ateliers innovants qui auront lieu entre 2018 et 2019. Ceux-ci aborderont successivement les différents piliers de la Troisième Révolution Industrielle et décrypteront notamment les pratiques lauréates des People's Vote Projects. 

En savoir plus sur les ateliers EN PRATIQUE...

  • Le premier atelier a eu lieu le 14 mars sur la thématique de l'alimentaire. Autour d’un déjeuner atypique, les membres d'IMS ont pu découvrir la TIR dans leur assiette ! En présence de Monsieur Camille GIRA, IMS a littéralement mis les acteurs moteurs et ouverts au changement autour de la table. Des solutions très concrètes ont été visitées, couvrant notamment les sujets de l’anti-gaspi ou de l’impact du digital dans l’alimentaire.


Troisième Révolution Industrielle dans votre assiette le 14 mars 2018

  • MOBILITE : La mobilité de Troisième Révolution Industrielle en pratique ! La campagne Positive Drive menée l'été dernier a permis à un quartier d'affaires d'expériementer très concrètement de nombreux ingrédients d'une mobilité réinventée, mettant notamment au premier plan multimodalité, digital et mobilité douce. De nombreux salariés d'organisations membres d'IMS situées sur le territoire du Kirchberg y ont participé. Le 19 septembre dernier, les résultats et le grand prix de cette campagne ont été annoncés, une occasion de revenir sur les avancées tangibles en matière de mobilité depuis le lancement de la stratégie de Troisième Révolution Industrielle au Luxembourg.

--------

Le Luxembourg à l'honneur à HEC Paris

Le 19 octobre dernier, le Centre Society & Organizations(SnO) de HEC Paris et HEC Alumni ont organisé leur conférence annuelle placée sous le thème "Quelles alliances pour des villes en transition ?" Avec un focus sur les initiatives multi-acteurs qui ont pour but de construire des territoires durables, inclusifs et résilients à l'avenir, HEC Paris a invité IMS Luxembourg à organiser et modérer un panel présentant la Troisième Révolution Industrielle au Grand-Duché. En savoir plus ICI.

 

 

 

Aujourd’hui, une transition s’amorce vers un veritable changement de paradigme et le Luxembourg est le premier pays à s’y preparer à l’échelle nationale. Le Ministère de l’Economie, la Chambre de Commerce et IMS Luxembourg ont initié et piloté depuis septembre 2015 le projet de la Troisième Révolution Industrielle pour le Luxembourg. Ce projet, impulsé par la théorie de Jeremy Rifkin, vise à définir un nouveau modèle économique, sur le long terme, qui s’appuie sur la convergence des technologies de l’information et de la communication, de l’énergie et des transports au sein d’un réseau intelligent. Le Grand-Duché devient ainsi le laboratoire idéal pour tester différentes idées novatrices et intelligentes à taille réelle et à l’échelle du pays. La réalisation de ce projet a débuté par une étude faisant appel à un processus participatif dans lequel plus de 300 acteurs socio-économiques nationaux et internationaux ont joué un rôle significatif dans l'élaboration des grandes lignes stratégiques. Le 14 novembre 2016,  lors du Luxembourg Sustainability Forum, a été dévoilée la stratégie de Troisième Révolution Industrielle ainsi que les 9 premières mesures concrètes adoptees par le Conseil de Gouvernement.

Consultez la synthèse de l'étude stratégique (140 pages)
Consultez l'intégralité de l'étude stratégique (475 pages)

Découvrez le court-métrage présentant des initiatives concrètes de Troisième Révolution industrielle présenté lors du Luxembourg Sustainability Forum 2016

 

Pour plus d'informations, cliquez ici

6 projets primés au Luxembourg Sustainability Forum

Les prix pour les « People’s Vote Projects » ont été remis lors du Luxembourg Sustainability Forum 2017. Les 18 organisations ont ainsi pu présenter en 100 secondes leur pratique innovante en lien avec la Troisième Révolution Industrielle. Le public a voté en direct pour élire les meilleurs projets.

Les lauréats récompensés :
cliquez sur chaque organisation pour découvrir leur projet en vidéo

Énergie : Creos – déploiement de 800 bornes de charges publiques
Mobilité : PwC – Carpooling
Construction : Coeba, Dave Lefèvre et Associés – Le retour des matériaux naturels
Alimentaire : OUNI – Zéro emballage
Industrie : AMA Mundu Technologies – Quand les effluents agricoles se transforment en eau pure et matière valorisable
Finance : Microlux – Première institution de microfinance au Luxembourg

Tous ont été très créatifs au moment des pitchs et ont clairement démontré que la Troisième Révolution Industrielle est déjà en cours au Luxembourg.

Retrouvez les 18 projets sélectionnés par le préjury et présentés au Forum, en cliquant ici.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.