×

(Re)connexion à la nature - Comment créer une relation durable avec la nature

Atelier de sensibilisation dans le cadre du Pact for Nature

 

« La science a accumulé depuis plus de 30 ans d’immenses connaissances concernant les bienfaits de la connexion avec la nature sur la santé et l’équilibre humain. Nous croyons qu’il est urgent aujourd’hui d’intégrer ces savoirs et de les mettre en pratique. Dans les écoles, les hôpitaux, le milieu du travail et auprès des personnes défavorisées, la nature doit profiter à tous les échelons de la société. Si nous voulons poursuivre la quête du progrès sans payer un prix humain et environnemental qui rendrait le progrès inutile, nous ne pouvons plus oublier notre lien avec la nature. »

Telle est la mission que s’est donnée UNature (asbl), initialement créée au Québec et active depuis 2021 au Luxembourg.

IMS Luxembourg vous invite à ralentir le temps d’une (re)connexion à la nature en compagnie de la coordinatrice générale, Julie Schadeck. L’occasion de remonter à la source des relations complexes qui lient les individus à la nature et pourquoi il est important de les préserver aussi bien pour le bien-être de chacun que de celui d’une société prospère. 

Quand ? Mardi 2 juillet de 9h00 à 12h00  
Où ? Schroeder & Associés / 13 Rue de l’Innovation / Roeser
Pour qui ? L'ensemble du personnel dont l'organisation est membre d'IMS et/ou signataires de la Charte de la Diversité – Le nombre de participant·es est cependant limité à 20 personnes.

Pour toute question sur cet évènement, merci de contacter sarah.struvay@imslux.lu 

 

 

 

 

Des photos seront probablement prises lors de l'évènement en vue d'être publiées par IMS Luxembourg sur ses supports écrits ou numériques. Si vous ne souhaitez pas figurer sur les photos, veuillez en informer l'organisation au début de l'évènement.
Vous recevrez à l’issue de cet évènement une attestation de participation que vous pouvez fournir à votre service RH.

 

Julie Schadeck est la coordinatrice générale de UNature (asbl). En tant qu'Ecoleader et guide certifiée UdN, elle vit sa passion d'aider les gens à se reconnecter à la nature et à en comprendre la véritable valeur. Elle est titulaire d'un MBA en thérapie par le mouvement du Columbia College de Chicago. Elle est également responsable de l'expansion de Doors Project, un organisme éducatif à but non lucratif qui offre une éducation aux populations vulnérables en Thaïlande, au Cambodge, au Bangladesh et en Inde. Après avoir vécu aux États-Unis pendant de nombreuses années, elle est revenue au Luxembourg où elle espère continuer à aider les autres à explorer la nature en eux et autour d'eux.

* Champs obligatoires

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.