×

New Generation : Digital Vision of Work

La deuxième édition du Digital Explorer a rencontré un franc succès le 28 octobre dernier. Plus de 40 élèves ont répondu présents pour échanger avec diverses entreprises afin de découvrir un métier et tenter de le projeter à horizon 10 ans par le biais d’une Digital Vision. 

Cet événement est l’occasion parfaite pour faire une rétrospective des deux années dédiées au projet Digital Explorer. Les membres du jury répondront à quelques questions pour établir un constat global lié aux Digital Visions rendues. Un moment sera consacré à la présentation des meilleures Digital Visions par les participants eux-mêmes.

S’en suivra une conférence orientée sur les nouvelles compétences et les métiers à venir, par Isabelle Rouhan, fondatrice de l’Observatoire des métiers du Futur. Enfin la directrice du Lycée Aline Mayrisch, Carole Chaine se prêtera au jeu des questions-réponses, mené par notre modérateur Monsieur Guy Keckhut.  

Quand ? 1er décembre 2020 de 15h30 à 17h
Où ? par vidéoconférence (les détails de connexion seront envoyés aux inscrits en temps utile)
Pour qui ? Cet évènement est ouvert à tous


Évènement en français
Aucun replay ne sera disponible à l’issue de ce webinaire

 
Nous informons les participants à nos évènements qu'ils sont susceptibles de figurer sur des photographies prises lors de l'évènement. Celles-ci sont destinées à être publiées dans les supports écrits ou numériques édités par IMS Luxembourg. 

Nancy Thomas (IMS Luxembourg) 
Guy Keckhut (modérateur) 
Blanche Lamesch (Chambre des métiers) 
Stéphanie Damgé (Jonk Entrepreneuren) 
Claude Trémont (Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire) 
Mike Engel (Maison de l’Orientation) 
Christian Scharff (IMS Luxembourg) 
Isabelle Rouhan (Observatoire des métiers du futur / Colibri Talents) 
Carole Chaine (Lycée Aline Mayrisch)

Inscription en ligne:

Besoin d’un aménagement spécifique?
* Champs obligatoires

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.