×

CYCLE BONHEUR AU TRAVAIL - LE DROIT À LA DÉCONNEXION

En collaboration avec le POG, IMS Luxembourg organise un cycle de 3 conférences afin d’aborder les risques psycho-sociaux à l’origine de ce mal-être, mais aussi afin d’approfondir les réflexions sur des solutions, telles que le droit à la déconnexion ou l’innovation managériale. En remettant en question certaines pratiques et l’organisation du travail, pourrait-on aboutir à un réel bonheur au travail ?

Fort du succès de l’événement de lancement de ce cycle sur le diagnostic et la prévention des risques psycho-sociaux ayant attiré 80 personnes, IMS Luxembourg et le POG souhaitent mettre en lumière le droit à la déconnexion lors d’un petit-déjeuner.

Quand ? Le 5 novembre 2018 de 8h30 à 10h30 (accueil à partir de 8h)
Où ? Chez Allen & Overy, 33 Avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg

Depuis janvier 2017, la France a intégré le droit à la déconnexion au droit de travail se posant ainsi en précurseur dans la formalisation légale de ce droit et poussant d’autres pays à thématiser ce sujet. Dans d’autres pays, certaines entreprises se montrent proactives sur le sujet. Comment mettre en œuvre de manière effective le droit à la déconnexion ? A travers des témoignages d’experts et d’entreprises, nous vous donnerons des pistes d’actions.

 

Nous informons les participants à nos évènements qu'ils sont susceptibles de figurer sur des photographies prises lors de l'évènement. Celles-ci sont destinées à être publiées dans les supports écrits ou numériques édités par IMS Luxembourg.

  • Lydie Recorbet, Chargée de projets RH, ORSE
  • Nathaël Malanda, Associate, Allen & Overy 
  • Marco Boly, Directeur, ITM
  • Marc Schernberg, People Leader, PwC

Un événement gratuit et ouvert aux membres IMS, aux signataires de la Charte de la Diversité Lëtzebuerg ainsi qu'aux membres du POG.


Inscription en ligne:

Besoin d’un aménagement spécifique?
* Champs obligatoires

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.