×

NEUTRALITÉ CARBONE

Objectif zéro carbone : agir en accord avec ce que la science nous dit

 

Science-Based Targets & Climate Action Luxembourg Task Force

Les derniers rapports du GIEC sont alarmants et insistent sur la nécessité d’une réduction drastique et rapide des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de l’humanité. IMS veut inciter ses organisations membres à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de limiter le réchauffement climatique à maximum 2° et idéalement 1,5°.

Pour ce faire, nous avons lancé une Task Force se basant notamment sur les méthodes de la Science-Based Targets initiative (SBTi), une initiative internationale qui certifie que les cibles de réduction des entreprises sont bien en accord avec ce que la science climatique recommande. L’objectif de la Task Force est donc d’aller au-delà de la compensation carbone et de se concentrer sur les activités de ses membres et leur impact.

Misant sur l’intelligence collective, l’expérience d’entreprises déjà engagées dans la réduction de leurs émissions et le support d’experts, la Task Force vise à  faire émerger des trajectoires de réduction ambitieuses et des solutions concrètes parmi ses participants.

Pour agir de facon structurée et rigoureuse et démontrer leur ambition climatique, ces derniers sont encouragés à faire valider leurs cibles par la SBTi. Avec la mise en place de la Task Force et l’action de la 40e de ses organisations participantes, IMS souhaite également  inspirer et entrainer d’autres organisations afin d’établir un nouveau standard au Grand-Duché et au-delà.

 

Activités passées

Workshop 1 : introduction à la SBTi, 9 mars 2021
Workshop 2 : making the Business Case,  21 avril 2021
La fresque du climat,  4, 7 et 12 mai 2021
Workshop 3 : SBTi in-depth and alternatives,  26 mai 2021
Workshop 4 : l’empreinte carbone,  6 juillet 2021
Workshop 5 : fixation des objectifs,  30 septembre 2021
Workshop 6 : les émissions de GES de scope 3,  28 octobre 2021
Workshop 7 : mobiliser les employés et le management,  25 novembre 2021
Workshop 8 : focus sur le secteur de la finance,  13 janvier 2022



 

 

CONTACTER LE PROJECT MANAGER

 

 

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.