×

NEUTRALITÉ CARBONE

Les derniers rapports du GIEC sont alarmants et insistent sur la nécessité d’une réduction drastique et rapide des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de l’humanité. IMS veut inciter ses organisations membres à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de limiter le réchauffement climatique à maximum 2° et idéalement 1,5°.

Précedemment (2022), une Task Force composée d'une quarantaine d'organisations, a travaillé sur le sujet se basant notamment sur les méthodes de la Science-Based Targets initiative, une initiative internaitonale qui certifie que les cibles de réduction des entreprises sont bien en accord avec que la science climatique recommande. L’objectif de la Task Force étaitst donc d’aller au-delà de la compensation carbone et de se concentrer sur les activités de ses membres et leur impact.

 

Aujourd'hui, IMS vous propose le projet « Businesses in Luxembourg Initiative for Climate (BLIC) »


Le projet « Businesses in Luxembourg Initiative for Climate (BLIC) » permet aux entreprises participantes de renforcer leurs connaissances sur les impacts liés au climat de leurs activités.
Un plan de transition climatique est élaboré par entreprise afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de se préparer aux impacts du changement climatique. Ce projet a été conçu dans l’objectif de préparer les entreprises à respecter la nouvelle directive CSRD (ESRS 1).

Sur une période de 12 mois, nous vous fournirons l’aide nécessaire pour mettre en place un plan de transition en phase avec les objectifs des Accords de Paris pour obtenir des émissions nettes nulles conformes à un scénario de réchauffement global de 1,5°C.

Grâce à notre accompagnement et aux échanges avec le groupe, nous vous proposons

  • De devenir conforme à la nouvelle directive CSRD qui impose des règlementations plus strictes en matière de reporting de durabilité pour les grandes entreprises.
  • D’acquérir plus de transparence auprès de vos parties prenantes, y compris les investisseurs, les clients et les régulateurs.
  • D’optimiser vos ressources et vos processus afin de réduire vos coûts tout en diminuant votre empreinte carbone.
  • De gérer vos risques face au changement climatique, tels que les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement, les règlementations futures, mais aussi les pressions de vos autres parties prenantes.
  • De vous placer dans une dynamique proactive en matière de durabilité vous permettant de vous démarquer de vos concurrents et d’attirer de nouveaux clients.

Peu importe votre secteur d’activités, votre degré de maturité et vos besoins sur le sujet, l’offre est sur mesure et pourra s'adapter.

En collaboration avec Carbone 4.

 

CONTACTER LE PROJECT MANAGER

 

 

 

 

 

pourquoi participer au projet blic ?

- Vous serez conforme à la directive CSRD et toutes les entreprises cotées en bourse et les entités de taille similaire opérant dans l'Union européenne vont être concernées d’ici 2025
- Vous allez acquérir plus de transparence auprès de vos parties prenantes
- Vous optimiserez vos ressources et processus
- Vous pourrez gérer les risques face au changement climatique et règlementations futures
- Vous pourrez vous placer dans une dynamique proactive pour vous démarquer de vos concurrents

 

Qu’est-ce que la CSRD ?

La « Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD) » est une nouvelle directive européenne qui vise à renforcer les obligations de reporting en matière de durabilité pour les entreprises cotées en bourse et les entités de taille similaire opérant dans l'Union européenne. Elle est basée sur les principes de l'ESG, qui sont les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Pour le projet BLIC, nous nous focaliserons uniquement sur la composante relative au changement climatique (ESRS E1).
Même dans le cas où votre entreprise ne serait pas encore concernée par la CSRD, vous devrez quand même reporter votre bilan carbone et réaliser un plan de transition car vos clients, fournisseurs et partenaires vous le demanderons.

le programme du projet est-il figé ?

Le projet BLIC est réalisé sur-mesure et s’adapte à vos besoins, peu importe votre niveau d’avancement sur les questions climatiques et votre secteur d’activité.

Faut-il être membre d'IMS pour participer ?

Il n’est pas obligatoire d’être membre d'IMS pour pouvoir participer à l'initiative BLIC.

Quel est le coût de la participation au projet BLIC ?

7 500 € par entreprise pour les membres d'IMS.
9 500 € pour les entreprises non-membres d'IMS.

Quelle sera la fréquence des rencontres ?

Il y aura 4 sessions collectives espacées en fonction des besoins et 2 sessions individuelles également espacées en fonction des besoins du projet. Cependant, le Project manager restera à votre disposition pour vous accompagner individuellement pendant la durée du projet.

Les 4 sessions collectives et les 2 sessions individuelles seront réalisées en présentiel. Cependant, nous pouvons nous adapter à vos besoins.

-

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.