×

Déconstruction sélective en vue du réemploi – Intérêts & enjeux

Publié le 25 novembre 2021

L'actu du réseau

Le 2 décembre 2021, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) vous invite à une session d'information en ligne intitulée « Déconstruction sélective en vue du réemploi – Intérêts & enjeux » qui aura lieu de 14h00 à 15h00 dans le cadre du cycle « Betriber&Emwelt ».

Depuis plusieurs années déjà, le secteur de la déconstruction est en pleine mutation. Recherche des polluants, inventaire des matériaux, inventaire pour le réemploi, critères extra-financiers spécifiques lors des soumissions publiques et privées, upcycling, sortie du statut de déchet, plate-forme de réemploi... Autant d’aspects primordiaux à intégrer afin d’inscrire les activités de déconstruction dans une économie plus circulaire et plus durable.   

Cet évènement constitue une opportunité pour les acteurs du secteur de la construction à mieux appréhender les changements fondamentaux qui toucheront leurs activités dans les années à venir, dans le cadre de l’application des nouvelles politiques européennes et notamment celles chapeautées par le Green Deal.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire en vous rendant directement sur la page de l'événement.

Cet évènement s’inscrit dans le cadre du cycle « Betriber&Emwelt » où le département « Environmental Research and Innovation » (ERIN) du Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), conjointement avec l’Administration de l’Environnement (AEV), propose aux entreprises et aux structures publiques luxembourgeoises, une série de sessions d’information sur des thématiques liées à l’environnement.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.