×

Les secteurs privé et public s'unissent pour montrer leur soutien à la communauté LGBTIQ+ et accroître sa visibilité.

L'actu du réseau

Vodafone, HSBC, J.P.Morgan et PwC Luxembourg se sont associés à la Ville de Luxembourg et au ministère de la Mobilité et des Travaux publics pour illuminer le château d'eau de la Cloche d'Or, le Pont Adolphe, le bâtiment HSBC, ainsi que pour hisser haut les drapeaux de la Fierté.

Le Vice-Premier Ministre, M. François Bausch, a apporté tout son soutien au projet, en particulier à l'illumination du célèbre Pont Adolphe de l'UNESCO.

Pour la troisième année consécutive, Vodafone a pris l'initiative d'illuminer les bâtiments emblématiques de la Ville de Luxembourg avec des lumières arc-en-ciel pour célébrer la semaine des fiertés. Cette année, avec un réseau de partenaires encore plus solide, des acteurs clés des secteurs privé et public de Luxembourg se sont réunis pour projeter des lumières arc-en-ciel sur un certain nombre de bâtiments emblématiques, dont le château d'eau de la Cloche d'Or, le Pont Adolphe de l'UNESCO et le bâtiment HSBC.

La Ville de Luxembourg a placé des drapeaux de la Fierté sur l'Hôtel de Ville et a déclaré la ville de Luxembourg zone de liberté LGBTIQ+.

Cette collaboration vise à démontrer le soutien et la solidarité avec la communauté LGBTIQ+, à un moment où leur reconnaissance légale et les libertés conquises après des années de travail sont remises en cause non seulement dans certains pays européens mais aussi dans le monde entier.

Les entreprises participantes s'attachent à créer des cultures d'entreprise inclusives où les employés peuvent parler ouvertement de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre. Bien que le soutien aux employés LGBTIQ+ puisse être différent d'une organisation à l'autre, les entreprises collaborent de plus en plus sur le thème de l'inclusion. En juin de cette année, les CEOs de Vodafone Procurement Company, PwC Luxembourg, HSBC Luxembourg et J.P.Morgan Luxembourg ont participé à un webinaire organisé par IMS pour souligner l'importance de l'inclusion des LGBTIQ+, en particulier au sortir de la pandémie.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.