×

Le Conseil d'Administration d'IMS se renforce

Ce mardi 11 mai s’est tenue l’Assemblée Générale d’IMS Luxembourg en format digital. C’est en remerciant l’équipe d’IMS et les entreprises membres pour leur engagement que Christian Scharff, Président de IMS, a débuté cette Assemblée Générale annuelle. Ce moment a été l’occasion de revenir sur les temps forts de l’association sur 2020 :

  • L’agilité démontrée par l’équipe d’IMS Luxembourg pour s’adapter à la situation sanitaire tout en poursuivant et développant les activités proposées aux membres ;
  • Une co-direction féminine assurée par Nancy Thomas et Sophie Öberg ;
  • Le passage au tout digital pour l’édition 2020 du Luxembourg Sustainability Forum et le rappel des thématiques de la prochaine édition du 13 octobre 2021 (changement climatique, perte de biodiversité et neutralité carbone).

 

Chiffres clés 2020
24 nouveaux membres
168 membres
50 membres associés
214 signataires de la Charte de la Diversité Lëtzebuerg
22 champs d'actions
13 publications
17 postes

 

Lire le rapport d'activité

 

En plus de la validation des comptes 2020 et du budget 2021, il a également été soumis à l’approbation des membres une nouvelle composition du Conseil d’Administration : 

  • Diane Muller-Kneip quitte le Conseil d’Administration à sa demande à la suite de 4 mandats. Nous profitons de cette occasion pour la remercier chaleureusement pour son importante contribution et son active participation au Conseil d’Administration. Julien Demoulin reprend le rôle de secrétaire.
  • Nous accueillons Sasha Baillie, CEO de Luxinnovation, comme nouveau membre du Conseil d’Administration.
  • Nous accueillons Corinne Bitterlich, Chief Legal & Risk Officer chez KNEIP qui succède à Diane Muller-Kneip, comme nouveau membre du Conseil d’Administration.
  • Nous accueillons Julie Becker, CEO de la Bourse de Luxembourg, comme nouveau membre du Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration compte actuellement 12 membres, avec une représentation des femmes à 58% et 42% pour les hommes.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.