×

Présentation et réflexion autour de la santé des femmes et de l'auto-prise en charge

L'actu du réseau

Médecins Sans Frontières Luxembourg organise un webinar le mardi 30 mars à 12h30:

Les femmes actrices de leur santé

MSF fournit un soutien médical d'urgence à des personnes rendues vulnérables par des situations de crise: conflits, catastrophes naturelles, épidémies, manque d'accès aux soins. Dans bien des communautés où MSF travaille, les femmes et les filles sont confrontées à des obstacles pour accéder à des soins de santé de qualité. 
  
Au cours de ce webinar, vous en apprendrez plus sur : 

  • Les obstacles qui empêchent les femmes et les filles d'avoir accès à des soins de qualité dans les pays où MSF intervient, 
  • La façon dont MSF intègre la santé des femmes dans ses programmes, 
  • L'auto-prise en charge : définition et comment elle permet au patient de prendre en charge sa santé de manière quasi-autonome. 
  • La recherche opérationnelle appliquée à la santé des femmes et dont l’objectif est d’améliorer les pratiques au sein des programmes de santé. 

  
Inscrivez-vous en remplissant simplement ce formulaire
 

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.