×

Sortie du premier guide de bonnes pratiques "Inclusion des personnes LGBTI en entreprise"

Afin de favoriser l’inclusion des personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Transgenres et Intersexes (LGBTI) dans l’environnement professionnel, IMS Luxembourg a créé un guide de bonnes pratiques et de témoignages à destination des entreprises. 

Plus nous pourrons célébrer nos différences, tout en réalisant à quel point nous nous ressemblons, mieux nous serons en tant qu'individus et contribuerons à la société.

Marcello Montenero, Client Manager Global Banking chez HSBC Luxembourg.

 

Depuis 2018, IMS et la Charte de la Diversité Lëtzebuerg œuvre à une meilleure inclusion des personnes LGBTI dans le monde du travail. Financé en 2020 par le FSE et le Ministère de la Famille, de l’intégration et à la Grande Région, l’objectif de ce projet est de sensibiliser et outiller les différents publics au sein de l’entreprise. Et ce, pour contribuer au développement d’environnements de travail ouverts, inclusifs et respectueux des différences où chacun peut être soi-même.  

Ainsi, le projet d’un guide de bonnes pratiques a émergé, recueil d’idées déjà mises en place dans des entreprises ou des institutions, principalement en Europe, et qui se sont montrées efficaces dans la lutte contre les actes lgbt-phobes. L’ensemble des pratiques se veulent inspirantes : chacun et chacune est libre de les partager, les reproduire, ou les adapter à sa réalité de terrain. Quinze témoignages de travailleurs et travailleuses issu.es de la communauté LGBTI ou des allié.es principalement au Grand-Duché de Luxembourg viennent agrémenter le guide. Ces témoignages apportent un éclairage sur l’importance d’agir en faveur de la diversité, et aident à mieux comprendre comment une organisation peut soutenir différentes populations susceptibles de vivre des discriminations. 

 

CONSULTER LE GUIDE

 

Retrouvez les témoignages vidéo de : 
Xavier Bettel, Premier Ministre du Luxembourg 
Barbara Agostino, Gérante et fondatrice des Crèches et Foyers Barbara 
Jan Berlo, Infirmier en soins généraux De Park (CHNP) 
Tilly Metz, Députée Européenne Greens/Efa/Déi gréng 
Niccolo Polli, CEO HSBC Luxembourg & Autumn Le Lievre, Head of Regulatory Compliance, Leadership Team Diversity, and Inclusion Sponsor HSBC Luxembourg 

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.