×

Recensement des projets réalisés depuis 2016 dans le cadre de la stratégie Troisième Révolution Industrielle

En tant qu'initiateurs de la stratégie de "troisième révolution industrielle", le ministère de l'Économie, la Chambre de commerce et IMS Luxembourg viennent de débuter, en collaboration avec la Chambre des salariés, un travail de recensement et d'état des lieux des projets réalisés ou entamés dans le cadre de l'étude dite "Rifkin" depuis son lancement en 2016.

Issue il y a 4 ans d'une approche pluridisciplinaire, l'étude "Rifkin" ainsi que les pistes et orientations y renseignées ont servi de fil conducteur à l'action gouvernementale et à différentes initiatives privées pour préparer la société et l'économie luxembourgeoises à la digitalisation, à la décarbonisation et à l'utilisation efficace des ressources – tout autant qu'aux nouveaux modèles économiques, y inclus l'économie circulaire.

En ligne avec l'approche collaborative et participative du projet de "troisième révolution industrielle", les acteurs de la vie civile et économique du pays qui ont réalisé ou lancé un projet, un plan ou une action contribuant à l'une des mesures stratégiques correspondant à l'un des 9 piliers du rapport "Rifkin" (énergie, mobilité, construction, alimentation, industrie, finance, smart economy, économie circulaire et prosommateurs et modèle social) sont invités à compléter le formulaire en ligne accessible sur le site tirlux.lu; le questionnaire sera disponible jusqu'à fin janvier 2021.

Le recensement de l'ensemble des projets et l'état des lieux de leur avancement s'inscrivent dans les travaux d'analyses stratégiques et de réflexions prospectives menés au sein du ministère de l'Économie par la cellule "Luxembourg Stratégie" qui est en charge de l'élaboration de stratégies à long terme pour le développement et la transition économiques intégrant les aspects sociaux et environnementaux.

Communiqué par le ministère de l'Economie/ Chambre de commerce/ IMS Luxembourg

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.