×

Ryadh Sallem sera notre Grand invité

« Ambassadeur Paris 2024 », athlète de haut niveau aux 5 participations aux Jeux Paralympiques (équipe de France de natation, de basket fauteuil puis de rugby-fauteuil), ce multi-champion dans le sport et dans la vie s’illustre par les  nombreux combats et victoires qu’il remporte sur le terrain social et solidaire.  Initiateur de projets humanitaires et associatifs visant à lutter contre toutes formes de discrimination et dont le handicap est une forte composante, fondateur de CAPSAAA (club de sport parisien et association dédiée à la prévention/sensibilisation au handicap via les valeurs universelles du sport), organisateur du DEFISTIVAL et de colloques sociétaux et culturels, il est aussi à l’origine d’Educapcity, grand rallye citoyen dédié aux 8-14 ans, fondé sur deux dispositifs, l’un pour les sensibiliser à la prévention et à la lutte contre les discriminations, l’autre qui les conduit à la rencontre de leurs institutions, associations, entreprises.... un serial entrepreneur humaniste qui invite à refuser toute forme de fatalisme et n’a qu’une idée en tête : favoriser la fraternité et le vivre-ensemble en paix

Entretien avec Nancy Thomas, IMS Luxembourg.

 

Quand ? Mardi 15 septembre à 16h35
Où ? En live streaming

S'inscrire

 

  Gratuit et ouvert à tous (sur inscription)
Évènement en français traduit simultanément en luxembourgeois, anglais et allemand

Retrouvez chaque semaine un nouveau volet de la programmation sur www.imslux.lu

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.