×

Découvrez le nouveau guide sur l'écomobilité en entreprise

Le 1er mars a marqué l'introduction de la gratuité des transports publics au Grand-Duché. Une étape qui n'aura un réel effet sur la congestion urbaine que si tous les acteurs de la chaîne s'engagent à égalité. Le point de basculement de la mobilité a été dépassé et le statu quo n'est plus envisageable. IMS travaille depuis de nombreuses années avec ses membres pour promouvoir le développement d'une culture d'entreprise en matière de mobilité durable et vient de publier un guide de l'écomobilité.

L'écomobilité peut apporter de nombreux avantages aux organisations et le guide est conçu comme une ressource indépendante permettant de choisir des solutions innovantes et de définir des stratégies de mobilité. Le guide fournit une "boîte à outils" et quelques bonnes pratiques pour aider les organisations à trouver les meilleures solutions et à faire de leur engagement en faveur de la mobilité durable une réalité.

Covoiturage, télétravail, partage de voitures, marche, vélo ou tout autre mode de transport collectif, des alternatives existent. La combinaison des solutions de déplacement permet alors de répondre aux besoins des employés, des clients ou des visiteurs dans une perspective multimodale.

Le guide est disponible pour les membres IMS, sur demande.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.