×

From Climate Risks to Credit Risks

L'actu du réseau

La Spuerkeess vous invite à sa conférence sur

“From Climate Risks to Credit Risks”

qui se tiendra en présence de M. Pierre Gramegna, ministre des finances, et de Mme Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement Durable, qui exprimeront leurs points de vue sur ce sujet important.

L'événement vise à sensibiliser les différents acteurs du secteur financier sur les causes et les liens entre les risques climatiques et les risques financiers. Lq conférence vise également à encourager l'innovation afin de développer des incitations et des produits capables de gérer ces risques.

La réunion réunira des universitaires, des organismes de réglementation et des professionnels qui partageront leurs points de vue avec les invités :

  • Stratégie luxembourgeoise d'adaptation au changement climatique
    Dr André Weidenhaupt, Directeur général, Ministère de l'environnement, du climat et du développement durable
  • Transition énergétique - Une réponse aux risques liés aux changements climatiques
    M. Claude Seywert, Directeur Général et Président du Comité Exécutif d'Encevo S.A.
  • L'impact du changement climatique sur la viticulture luxembourgeoise : Défis et solutions
    Dr André Mehlen, Institut viti-vinicole, Ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural
  • Évaluation et gestion des risques liés au climat dans les secteurs financier et bancaire luxembourgeois
    Kim Schumacher, expert en sciences du climat et de l'environnement, Université d'Oxford

Plus d'informations ici.

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.