×

Close the Gap arrive au Luxembourg

L'actu développement durable

Close the Gap est une entreprise sociale internationale qui vise à combler le fossé numérique en offrant des ordinateurs d'occasion de haute qualité donnés par de grandes et moyennes entreprises ou organismes publics à des projets éducatifs, médicaux, entrepreneuriaux et sociaux dans les pays en développement et émergents. Tous les projets sont des initiatives axées sur la demande et l'impact. Depuis 2004, Close the Gap a rassemblé plus de 850 000 actifs ITC, a contribué à plus de 5 700 projets dans plus de 50 pays (principalement en Afrique) et a touché plus de 3 200 000 bénéficiaires. Close the Gap alimente également Worldloop (recyclage durable des déchets électroniques), le programme Leap2 (soutien à l'entrepreneuriat local et à l'innovation) et la plateforme Digital for Development, qui contribuent tous à créer un impact en Afrique et dans les autres pays en développement.

A l'occasion de la visite officielle des monarques belges, Close the Gap sera présent au Luxembourg. L'occasion peut-être, pour les membres IMS, de nouer un partenariat avec l'entreprise sociale ?

Plus d'informations

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.