×

Comment verdir la ville pour la rendre plus durable ?

Organisé par Neobuild, la conférence internationale LIVING CITY revient ! Cette nouvelle édition aura pour thématique l’Urban Farming et la végétalisation des bâtiments.

Au travers de projets innovants exceptionnels et de la parole d’experts aussi pointus que reconnus, venez découvrir une nouvelle vision de la construction durable, plus verte et plus circulaire : production et consommation responsables, serres urbaines, bâtiments végétalisés, santé et confort des occupants, efficacité énergétique, mais aussi mise en lumière des ambitions luxembourgeoises en matière d’agriculture urbaine et péri-urbaine,… autant de sujets actuels qui seront abordés lors de cette conférence interactive. Comment verdir la ville pour la rendre plus vivable, plus durable, plus smart ?

Binôme Smart Building - agriculture urbaine : une rencontre gagnante pour l'économie circulaire au Luxembourg. Concevoir et construire des bâtiments comme de véritables plateformes technologiques multifonctionnelles, tel est le challenge de demain. Des bâtiments réinventés, capables non seulement de produire de l'énergie mais aussi des légumes, en toute complémentarité. Cette multifonctionnalité des bâtiments impliquent une vision circulaire et synergétique de ces fonctions nouvelles et nobles. Cette approche circulaire est éminemment holistique et présuppose que le secteur de la construction l'aborde avec une logique de nouvelles opportunités. Bruno Renders présentera la stratégie nationale d'Urban Farming.

Le jeudi 23 mai 2019, de 14h30 à 19h30

Plus d'informations et inscriptions

Tasse et verre

Tasse et verre
  • Temps

  • Difficulté

  • Coût

 

 

 

étApes

- Installation de lave-vaisselles

- Communication nécessaire en amont pour sensibiliser les collaborateurs

Difficultés

- Casse
- Vol
- Stockage
- Hygiène
- Choix de la matière utilisée

bonnes pratiques

- RBC a instauré un système de caution pour éviter le vol et inciter les collaborateurs à réutiliser plusieurs fois une même tasse.

- Electrolux a offert à chaque collaborateur une tasse avec son nom.

- Société Générale a décidé de mettre des messages de sensibilisation à même ses tasses.

Bon à savoir

Les tasses et verres ne sont pas dénués d’impact écologique notamment au moment de la production. Il est estimé qu’il faut utiliser une tasse plus d’une centaine de fois pour amortir ce cout écologique, vis-à-vis du cout de production d’un gobelet. Cependant, les tasses et verres sont facilement recyclables en cas de casse, ce qui les rend plus écologiques qu’un gobelet.

Il est préférable de communiquer en amont sur la mise en place d’un système de tasse, ces communications peuvent inclure une partie de sensibilisation en expliquant notamment pourquoi cette décision a été prise (consommation annuelle/mensuelle de gobelets, protection de l’environnement).

Mieux vaut éviter une phase de transition trop longue où tasses et gobelets cohabitent : ne laissez que des tasses aux collaborateurs.