Six membres d’IMS participent à la création d’un « Climate Finance Accelerator »

Publié le 6 juillet 2017

Le 26 juin dernier, les ministères des Finances et de l'Environnement ont lancé la première phase du "Climate Finance Accelerator" en collaboration avec un groupe d'acteurs privés.

Cet accélérateur est destiné à créer les structures nécessaires qui appuient le financement climatique, en offrant son support à des gestionnaires de fonds d'investissment innovants qui souhaitent investir dans des projets efficaces avec un impact mesurable dans la lutte contre le changement climatique.

L'idée est née de l'initiative du Gouvernement et d'un groupe d'organisations privées (LMDF, EY, Arendt & Medernach, Elvinger Hoss Prussen, Innpact, Deloitte, KPMG et PwC) et s'inscrit dans le cadre de la Climate Finance Task Force, un think tank qui promeut concepts novateurs et alliances stratégiques en matière de financement de la lutte contre le changement climatique.

" Nous disposons d'une expertise pointue en termes de structuration de fonds et de support à des petits gestionnaires, et il nous semble logique de mettre cette expertise au profit d'initiateurs de fonds innovants et prometteurs, pour leur permettre de créer leur projet dans les meilleures conditions, dans un environnement régulé et sécurisé pour leurs investisseurs, et ainsi donner à ces projets les meilleures chances de réussite ", note Corinne Molitor de Innpact, coordinatrice du groupe de travail.

Un appel sera prochainement lancé pour sélectionner les quatre premiers gestionnaires de fonds qui bénéficieront de le première phase de support. Une initiative qui vise ainsi à soutenir le plan d'action mondial en vue de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris.