"Migration vers l'emploi" : tout savoir sur l'embauche et l'intégration de ressortissants de pays tiers

Publié le 6 avril 2017

Ce jeudi 6 avril, IMS Luxembourg a officiellement lancé son nouveau guide pratique « Migration vers l’emploi » à l’occasion d’une conférence interactive regroupant près de 60 participants. Alors que les procédures d’embauche des ressortissants de pays tiers paraissent opaques et complexes pour la plupart des organisations, ce guide balaie les principaux concepts afin de les accompagner dans leur volonté d’embaucher et/ou d’intégrer des ressortissants de pays tiers.

L’emploi, condition essentielle à une intégration durable

Pour les ressortissants de pays tiers (hors Union européenne), exercer un emploi est une condition primordiale à toute bonne intégration dans la société d’accueil. Alors que ces nouveaux arrivants font face à de nombreuses barrières, tant administratives que linguistiques, il est plus que nécessaire de leur faciliter l’accès à l’emploi.

Aller au-delà des apparences

Terre d’immigration depuis plusieurs décennies, et situé au cœur de l’Europe, le Luxembourg attire des citoyens bien au-delà des frontières de l’Union européenne. Au 1er janvier 2016, le Luxembourg comptait 39 700 ressortissants de pays tiers, soit près de 14% de la population totale. Et pourtant, certains préjugés persistent toujours, alors que les ressortissants de pays tiers apportent une réelle plus-value pour les organisations, pour l’économie et pour la société toute entière. Cependant, ils ne peuvent s’intégrer seuls : c’est à la société dans son ensemble de s’adapter.

Le guide « Migration vers l’emploi », à destination des employeurs luxembourgeois, donne un aperçu rapide de la terminologie liée à la notion de « ressortissant(e) de pays tiers », mais également du processus de recrutement. De plus, des bonnes pratiques orientent les employeurs vers des actions à implémenter, des petites actions qui peuvent avoir un impact plus global.

Téléchargez le guide en FR ou EN, en cliquant ICI.